Skip to main content

Que l’on fasse du sport pour se détendre ou pour la performance, nous avons tous envie de nous surpasser en pratiquant notre activité physique et sportive. Maximiser ses performances sportives passe par un bon entraînement, un mental solide, une bonne hygiène de vie, des phases de repos nécessaires… et parfois aussi par des vêtements techniques !

Le rôle de la compression veineuse

La compression veineuse, souvent appliquée au niveau des membres inférieurs, a pour principal effet de favoriser le retour veineux. Le retour veineux est assuré par différents mécanismes impliquant principalement les pompes musculaires du mollet et de la cuisse ainsi que les valvules veineuses. Au niveau des membres inférieurs, ce retour veineux vers le cœur se fait principalement par le réseau veineux profond. Au niveau de la jambe, 90 % environ du volume est assuré par ce système profond, le reste (10 %) par les veines superficielles (1).

L’application d’une action mécanique de pression externe par le port de bas de compression est une solution incontournable pour traiter les insuffisances veineuses chroniques ou aiguës ou certaines autres situations pathologiques telles que les œdèmes.

Chez le sportif, la compression veineuse permet d’accélérer la décharge du sang appauvri en oxygène et riche en déchets (dioxyde de carbone, toxines, urée…) vers les organes d’évacuation (reins, foie, intestins) et surtout vers le cœur et les poumons, où il peut se purifier et se recharger en oxygène. Elle favorise également l’élimination de l’acide lactique accumulé dans les cellules musculaires et opère un meilleur renouvellement du sang dans le corps. Ceci ayant pour effet de soulager les traumatismes subis pendant les efforts intenses et d’optimiser la récupération pendant les phases de repos.

Bien que leur effet direct sur les performances n’ait jamais été vraiment prouvé, la communauté scientifique semble s’accorder sur un fait : les dispositifs de compression sont clairement bénéfiques à la récupération des athlètes. Ils leur permettent de mieux enchaîner les entraînements et les compétitions.

Le rôle de la compression musculaire

Les dispositifs de compression agissent sur la prévention et le traitement thérapeutique des traumatismes et lésions musculaires chroniques et aiguës.

Chez les sportifs et particulièrement dans les domaines du football, du basket-ball, du rugby ou du cyclisme, les douleurs de la hanche, des adducteurs et de la cuisse sont les symptômes de lésions musculaires : déchirures, élongations, claquages, œdèmes.

femme faisant de l'escalade et portant la genouillère élastique courte orliman sport

Les vêtements de compression : effets réels ou intox ?

S’il existe un débat qui fait des émules dans le sport, c’est bien celui des vêtements techniques de compression. Mais alors, pourquoi sont-ils de plus en plus populaires dans les milieux sportifs ? En raison de leur rôle après un entraînement ! Des collants, des manches et des bas de compression sont utilisés pour accélérer la récupération et prévenir les blessures.

Des chercheurs ont mis en évidence que le port de collants de compression pendant l’exercice de course à pied permet (2) :
→ D’améliorer la circulation générale.
→ De diminuer l’oscillation musculaire pour favoriser une dépense énergétique plus faible.
→ D’améliorer le coût en oxygène de la course d’environ 9 % à des vitesses de 10, 12, 14 et 16 km/h.

Mais attention, tous les vêtements de compression ne sont pas égaux et ne permettent pas les mêmes bénéfices en fonction de l’activité physique exercée. Par exemple, une compression trop faible pourrait n’avoir aucun effet, tandis qu’une compression trop forte pourrait être mauvaise pour la circulation sanguine et la gestuelle. Parallèlement, il n’est parfois pas nécessaire de comprimer tout le corps ! Une compression localisée peut être suffisante comme avec des chaussettes de compression ou des manchons.

Il est important de choisir son type de compression en fonction de sa pratique. Le vélo de route, le VTT, le running, le trail, etc., ne nécessitent pas les mêmes vêtements techniques, car les avantages recherchés diffèrent. Il existe un produit pour chaque attente ! Tout dépend du muscle que vous souhaitez maintenir (haut du corps, muscle, mollet, etc.). Parlez-en avec votre coach sportif, votre entraîneur ou peut-être simplement un professionnel de santé.

COMPRESSION/CONTENTION… QUELLE DIFFÉRENCE ?

→ La contention permet de ne pas augmenter le volume du membre inférieur lors de chaque contraction liée à la marche. Les bas de contention, autrefois appelés bas à varices, se présentent comme une bande non élastique ou peu élastique qui exerce très peu de pression sur la peau et les tissus sous-jacents au repos. Lors de la contraction musculaire, c’est-à-dire à chaque pas, il génère une forte pression.

→ La compression, quant à elle, exerce une pression sur le membre inférieur au repos comme pendant l’effort. La compression peut être effectuée par des bandes ou par des bas. Par «bas» il faut entendre des chaussettes qui s’arrêtent sous le genou ou des bas-cuisses s’arrêtant en haut de la cuisse. Les bandes sont privilégiées pour une courte durée et les bas pour une utilisation à long terme.

Kinesio Taping vs Strapping : le match !

Il s’agit de deux techniques de kinésithérapie du sport bien différentes. Le bandage adhésif thérapeutique (Kinesio Taping® ou K-Taping®) a pour objectif de corriger les pathologies musculo-articulaires légères sans pour autant limiter le mouvement. Grâce à leur propriété adhésive, ces bandes (ou Tapes) permettent de soulever légèrement la peau et décomprimer les tissus. Les différentes techniques de pose permettent des applications multiples.

La kinesio Taping®

sportif buvant de l'eau et portant la genouillère skintape orliman

La Kinesio Taping® est utilisée pour des douleurs légères afin de drainer et de reposer le muscle. Elle permet une amplitude de mouvement sans aucune difficulté.

SES BIENFAITS :
→ Réduire la douleur.
→ Favoriser la circulation sanguine et lymphatique.
→ Faciliter la fonction articulaire : les bandes guident les articulations en les maintenant.

Le strapping

Le strapping est utilisé pour des blessures importantes, comme des entorses ou même des fractures. Il permet de limiter l’amplitude des mouvements.

SES BIENFAITS :
→  Réduire la douleur.
→  Favoriser la cicatrisation grâce au maintien et à la protection de l’articulation.
→  Protéger l’articulation des gestes douloureux ou brusques.

LA PETITE HISTOIRE DE… LA KINESIO TAPING (ou K-Taping®)

C’est au Japon, au milieu des années 70, que ces bandes ont été expérimentées par le docteur Kenzo Kase, docteur en chiropractie. Pour quels objectifs ? Prolonger les effets bénéfiques obtenus avec ses soins et soulager durablement les douleurs musculaires, ligamentaires ou osseuses, de manière naturelle. Par le biais d’un tissu ressemblant à la peau humaine, le docteur Kase pensait rétablir une tension physiologique au sein des structures anatomiques douloureuses. Après 2 ans de recherche, il a obtenu une composition convaincante de ce tissu et l’a validée.

Découvrez l’intégralité des articles et bien plus encore
dans L’Orlimag #6

Téléchargez l'Orlimag #6

Sources

Avec la participation de Corinne Mercier.

(1) Gobin J.P., Grenier E., Gehin C., Lun B., Uhl J.F., McAdams E. Effet local des bas de compression sur l’activité microcirculatoire cutanée au mollet évaluée par conductivité thermique efficace. 2014, 67, 3, p.43-47
(2) Bringard A, Perrey S, Belluye N. Aerobic energy cost and sensation responses during submaximal running exercise positive effects of wearing compression tights. Int J Sports Med 2006; 27 (5): 373-8.

Wishlist 0
Continue Shopping

Accueil > > Optimiser ses performances sportives