Une tendinite est une inflammation d’un tendon. Cette pathologie fait partie de ce que l’on appelle les troubles musculosquelettiques (TMS).

Le tendon est un élément de liaison entre un muscle et un os dont le rôle est de transmettre la force musculaire servant à créer le mouvement.

Si le tendon a été trop ou mal sollicité, lui ou sa gaine s’enflamme et crée une tendinite. Tous les tendons peuvent être sujets à une tendinite mais les plus courantes sont celles de l’épaule, du tendon d’Achille, du genou, du coude, du poignet et de la hanche.

Les facteurs de risque de la tendinite

  • Pratique intensive d’un sport.
  • Réalisation de mouvements répétés et/ou brusques.
  • Profession qui requiert d’effectuer des gestes répétitifs ou nécessitant des positions inconfortables et récurrentes (travailler à genou, porter des charges lourdes…).
  • Microtraumatismes répétés.
  • Usure liée à l’âge (les tendons perdent de leur élasticité en vieillissant).

Les symptômes de la tendinite

  • La douleur est le symptôme dominant de la tendinite. Elle peut survenir au début d’une activité physique ou peu de temps après un entraînement soutenu et être d’intensité variable.
  • À un stade avancé de l’inflammation, elle peut créer des difficultés pour les activités quotidiennes.
  • D’autres symptômes peuvent également annoncer la présence d’une tendinite comme :
    > Une raideur de l’articulation, ressentie davantage au réveil et une sensation de craquement lors de sa mise en mouvement.
    > La mobilité peut être limitée
    > Dans certains cas, un gonflement ainsi qu’une sensation de chaleur, voire une rougeur peuvent être observés.

Les traitements de la tendinite

Dans la plupart des cas, la tendinite peut être prise en charge efficacement en associant repos, médicaments antalgiques et rééducation.

  • Le repos.
    La première phase du traitement consiste à arrêter l’activité causant la tendinite afin de permettre au tendon de se réparer. Le repos complet est toutefois rarement indiqué. On lui préférera un repos relatif aidé par le port d’un strapping ou d’une orthèse.
  • Le traitement médicamenteux.
    Un traitement médicamenteux à base d’anti-inflammatoires est indiqué en phase aiguë pour réduire la douleur, mais son efficacité est en revanche remise en cause en phase chronique.
  • La rééducation.
    Enfin, une rééducation en kinésithérapie, basée sur des massages, des étirements et un travail musculaire, est essentielle pour favoriser la cicatrisation du tendon, permettre la reprise sportive et éviter les récidives.

Le traitement chirurgical n’est proposé qu’en cas d’échec prolongé du traitement médical.

PRÉVENIR, C’EST GUÉRIR !

La réduction du risque de tendinite et des méthodes de prévention existent. Pensez à bien vous échauffer avant de pratiquer une activité, à vous étirer lorsque vous arrêtez et à vous hydrater régulièrement. Dans le cadre professionnel, un bon équipement et une formation aux gestes et postures au travail vous permettra de limiter les risques. Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin.